15/08/2014

Magnifique 15 Août à PAULHAC (31) : lumière, art et ruralité.

Au coeur d'un paysage vallonné de vignes et cultures du pays tolosan, Paulhac, un village rond ou circulade, autour de l'église Notre Dame de l'Assomption.
De saisissantes volées tournantes du carillon du clocher mur, accueillent foule ce matin à la messe de la belle église nouvellement restaurée avec talent.
L'office religieux réunit ferveur et passion du flamenco par la prestation du coro rociero Regina Terrae.
Notre Dame du Rocio, pèlerinage marial andalou internationalement connu, fournit un riche répertoire de chants, musiques instrumentales et danses sacrés.
L'interprétation de cet art traditionnel (remarquable duo luth et guitare) s'allie ici au rite de la messe dans une religiosité qui émeut un public en liesse; car la fête continue à l'extérieur après l'office: ambiance festive et partage populaire. La fête est réussie.

03/08/2014

Succès complet du marché CONCEPT NATURE de SENTOUS (65330)

Lors de l'élection municipale de Sentous ,en Mars dernier(qui a reconduit Madame la Maire et son équipe) le programme était basé sur une série d'actions dénommée Sentous Concept Nature.
Parmi elles, le Marché Concept Nature d'aujourd'hui, auquel avait répondu présents des producteurs de qualité dans une grande variété de produits parmi lesquels fromages de brebis et chèvre, pain, saucissons et pâtés de brebis, soupe d'ortie, confits de légumes anciens et gelées de fruits sauvages, etc tout ceci sous-tendu par une conférence/ débat"Santé et mieux vivre": public et acheteurs venus nombreux ont été comblés.
A Aubiet, lors du dernier conseil municipal le projet du marché a été ajourné.
Ainsi à quelques dizaines de kilomètres d' Aubiet, avec une population très largement inférieure et un budget communal très réduit, le marché Concept Nature a été possible.

01/08/2014

LE CONSEIL MUNICIPAL D'AUBIET SE DIVISE SUR LE BIO

La réunion de ce conseil municipal estival ce jour à 18h dans une salle chaude a suscité une discussion passionnée sur la question de l'exonération fiscale de la taxe foncière des parcelles des agriculteurs bio.
Un vote délicat et partagé s'en est suivi: sept voix pour et six voix contre.Après une explication très circonstanciée de l'application de cette loi par Mr Dudez,les membres du conseil ont donné leur avis; il est vrai que ce même conseil a voté à l'unanimité l'adhésion au projet de permaculture il y a quelques semaines, et il semblait difficile aujourd'hui de rejeter d'un revers de manche la légitimité des agriculteurs bio d'Aubiet d'autant plus que cela ne représente qu'environ 1400 euros sur l'ensemble fiscal (0.05%) et que la subvention allouée au "jardin permaculture" est nettement supérieure.
Les avis exposés par chacun montrent à quel point l'agriculture bio n'est pas appréciée à son juste mérite pour la qualité du sol,de l'eau et de l'air et donc de la qualité du bien être citoyen.Alors pourquoi avoir monté le projet permaculture sans préalablement avoir reconnu qu'il existe déjà à Aubiet, un réel travail environnemental dans le choix de culture bio? ou bien est-il gênant de le reconnaître vis à vis des céréaliers aubiétains présents dans l'électorat de la majorité aubiétaine.
Ce vote revêt-il alors un caractère politique révélateur d'un programme politique incertain?
La pause aoûtienne devrait permettre à la rentrée d'apprécier la quiétude transgénérationnelle de notre cher jardin.

27/07/2014

Claviers d'été: le succès continue

L'édition 2014 des concerts d'orgue à la Cathédrale Ste Marie d'Auch, le dimanche à 18 heures, réunit un public nombreux et fidèle.
Aujourd'hui, c'est Pascale Rouet qui a séduit l'auditoire avec un programme bien choisi, musique baroque alternant avec deux pièces contemporaines.
La qualité de ces rendez-vous musicaux de l'orgue Jean de Joyeuse augure d'une pérennité méritée des Claviers d'été.

22/07/2014

VISITE - SPECTACLE à PESSAN REUSSIE

Dans le cadre de la programmation culturelle d'été du Grand Auch, Chemins de traverse a proposé ce soir un spectacle vivant de qualité réunissant artistes , habitants et spectateurs venus à leur rencontre à Pessan soit près de 200 personnes.
La découverte de cette belle cité se fait dans des lieux bien choisis, église, tour, porte Ouest, jardinets et places, avec des tableaux de danses, de théâtre et d'acrobatie, sous le commentaire passionné de la guide conférencière.
Le lien musical de Sambastone, véritable passerue, rythme l'itinéraire du public de cette visite-spectacle qui aura lieu à nouveau ce jeudi 24 Juillet à 21h à Pessan.
Autre visite- spectacle les mardi 12 et jeudi 14 Août à 21h à Auch.
Renseignements: 05 62 05 22 89 ou www.auch-tourisme.com

16/07/2014

subventions, culture, territoire et développement: un mélange étonnant.

Dans La Dépêche du Gers de ce jour, on apprend que le festival des Musicales des Coteaux de Gimone réunit 200 personnes (dont les invités) pour son concert de 10ème anniversaire autour de deux quatuors et un clarinettiste émérites.
Ces fortes subventions cumulées d'une décennie n'ont pas créé un public qui aurait pu participer au développement du territoire.
Les initiatives culturelles collent-elles vraiment au terrain?
Sont-elles des décisions unilatérales d'élus au profit de certaines associations?
Combien coûtera le projet de jardin participatif d'Aubiet en subventions diverses? Le Conseil Municipal à l'unanimité s'est lancé dans cette alternative.
Au final,qui paiera l'addition?

29/06/2014

AUBIET: DU SOCIAL POUR LES AUBIETAINS ?

L'article mirifique de La Dépêche de ce jour égraine certains sujets du dernier conseil municipal. Il en omet cependant quelques uns:
. la bibliothèque départementale a toujours formé et validé les bibliothécaires;le conseil municipal vient de décider de faire un appel d'offre(?) pour un bénévole à la bibliothèque.
. l'école: "les frais engagés sont totalement payés"...certes mais avec emprunt plombant la capacité financière de la commune.
. la permaculture: tandis que les agriculteurs bio ne sont toujours pas entendus par le conseil municipal,priorité est donnée au jardin participatif dont les travaux commencent le 15 Juillet prochain.
Aubiet va accueillir des bénévoles pour sa mise en place: tentes, camping improvisé sur terrain communal, restauration conçue spécialement qui revisite les fours solaires, tous les schémas bien connus post-soixante huit sont là, les subventions aussi.
Bref, du tourisme social sous étiquette culturelle du Pays Portes de Gascogne.
Le vent écolo souffle sur Aubiet: il faut, selon Monsieur le Maire Jean-Vincent Pisoni, remplacer l'Eau de Javel par le vinaigre blanc.