24/09/2014

Dernière opportunité pour le jardin dit participatif d'Aubiet...

Après les différents appels à bénévoles infructueux de l'été,(articles de La Dépêche restés sans succès), un nouvel appel aux bénévoles est lancé cette fois par Aurélie Bégou, Chef de projet culture Pays Portes de Gascogne qui porte ce projet,sur le slogan "A vos bleus de travail!!" " Merci de faire tourner l'information dans vos réseaux"
Force est de constater que les Aubiétains n'ont pas accroché à ce projet du Pays Portes de Gascogne.
La dernière tentative est lancée:un mur de soutènement en brique de terre crue sous l'expertise de Monsieur G.Vivès.
En cette période durant laquelle les taxes foncières arrivent dans les boites à lettres, la mise en place des rythmes scolaires à Aubiet étant payée aussi par le contribuable( cf le communiqué de la mairie), le budget du jardin participatif représentant une cinquantaine de milliers d'euros, l'utilisation des impôts et la dépense publique suscitent quelques interrogations et pour certains soulèvent l'indignation.
L'atmosphère est lourde et la population peu encline à faire du bénévolat quand elle a des préoccupations budgétaires à la maison,surtout lorsqu'elle n'a rien demandé!


07/09/2014

VANDALISME A AUBIET ?

La boîte à lettres de notre société a été éventrée cette nuit. Quels sont les lettres et informations qui étaient convoitées?
Fort heureusement, nous relevons,dès le passage du facteur, le courrier du samedi.
En effet, la société CITE a son siège et son exploitation sur le site ce qui explique une présence accrue.
Nous avons donc obligation de protéger le lieu et au delà de toute pression, nous continuerons nos activités.

29/08/2014

Lapins à Aubiet: rendez-vous manqués?

C'est un lapin qui signale l'entrée du terrain destiné au jardin participatif, à l'intention des enfants de quatre à sept ans.(Etait-ce le projet initial?)
Gros oeuvre en cours: une toupie de béton se déverse dans une des différentes excavations réparties sur le lieu.
L'appel à bénévoles réitéré dans la presse s'explique par la pénurie de main d'oeuvre. Désert.

Pourtant, Mr Olivier Nattes, l'artiste sélectionné pour ce projet, précise "La commune d'Aubiet s'est portée candidate".
Le Pays Portes de Gascogne soutient ce projet: les subventions sont là; même la Direction Régionale des Affaires Culturelles s'est positionnée dans le prévisionnel d'environ cinquante mille euros.
Aubiet finance à hauteur de 10%.
Mais où sont les participants attendus?
Un été maussade de rendez-vous manqués.../

23/08/2014

PIERRE ARDITI à SAMATAN: TALENT IMMENSE ET GRANDE SIMPLICITE.

C'est dans le cadre du 36ème Salon des Antiquaires de Samatan dont il est le parrain que Pierre Arditi a régalé un public nombreux et ravi, d'une lecture publique ce soir à Samatan en la Salle Jean-Claude Brialy, à la Halle aux grains. L'acteur a choisi "Le drôle" de François Mauriac : sur un très beau texte, une interprétation chatoyante du récit par les registres inépuisables du comédien.
C'est une réelle volonté de participation artistique de Pierre Arditi à l'évènement culturel qu'il parraine; c'est un engagement collectif aussi d'une équipe organisatrice de bénévoles au service du développement de l'art.
Demain, Salon ouvert de 10h à 19h; la culture sera toujours à l'honneur avec la deuxième conférence assurée par Mr Richard David, expert du Salon, à 15h30 à la Halle aux Grains sur le thème du mobilier provençal; aujourd'hui, c'était la peinture du créateur de "La Parisienne", Jean-Gabriel Domergue qui était à l'honneur.
L'art culinaire aussi aura son ambassadeur demain à 11h à la Halle au Gras: Mr Pierre Dubarry dévoilera ses recettes de cuisine du canard.
Le Salon se poursuivra lundi de 10h à17h.
Un vrai bonheur pour les 36 chandelles du Salon de Samatan.
.

15/08/2014

Magnifique 15 Août à PAULHAC (31) : lumière, art et ruralité.

Au coeur d'un paysage vallonné de vignes et cultures du pays tolosan, Paulhac, un village rond ou circulade, autour de l'église Notre Dame de l'Assomption.
De saisissantes volées tournantes du carillon du clocher mur, accueillent foule ce matin à la messe de la belle église nouvellement restaurée avec talent.
L'office religieux réunit ferveur et passion du flamenco par la prestation du coro rociero Regina Terrae.
Notre Dame du Rocio, pèlerinage marial andalou internationalement connu, fournit un riche répertoire de chants, musiques instrumentales et danses sacrés.
L'interprétation de cet art traditionnel (remarquable duo luth et guitare) s'allie ici au rite de la messe dans une religiosité qui émeut un public en liesse; car la fête continue à l'extérieur après l'office: ambiance festive et partage populaire. La fête est réussie.

03/08/2014

Succès complet du marché CONCEPT NATURE de SENTOUS (65330)

Lors de l'élection municipale de Sentous ,en Mars dernier(qui a reconduit Madame la Maire et son équipe) le programme était basé sur une série d'actions dénommée Sentous Concept Nature.
Parmi elles, le Marché Concept Nature d'aujourd'hui, auquel avait répondu présents des producteurs de qualité dans une grande variété de produits parmi lesquels fromages de brebis et chèvre, pain, saucissons et pâtés de brebis, soupe d'ortie, confits de légumes anciens et gelées de fruits sauvages, etc tout ceci sous-tendu par une conférence/ débat"Santé et mieux vivre": public et acheteurs venus nombreux ont été comblés.
A Aubiet, lors du dernier conseil municipal le projet du marché a été ajourné.
Ainsi à quelques dizaines de kilomètres d' Aubiet, avec une population très largement inférieure et un budget communal très réduit, le marché Concept Nature a été possible.

01/08/2014

LE CONSEIL MUNICIPAL D'AUBIET SE DIVISE SUR LE BIO

La réunion de ce conseil municipal estival ce jour à 18h dans une salle chaude a suscité une discussion passionnée sur la question de l'exonération fiscale de la taxe foncière des parcelles des agriculteurs bio.
Un vote délicat et partagé s'en est suivi: sept voix pour et six voix contre.Après une explication très circonstanciée de l'application de cette loi par Mr Dudez,les membres du conseil ont donné leur avis; il est vrai que ce même conseil a voté à l'unanimité l'adhésion au projet de permaculture il y a quelques semaines, et il semblait difficile aujourd'hui de rejeter d'un revers de manche la légitimité des agriculteurs bio d'Aubiet d'autant plus que cela ne représente qu'environ 1400 euros sur l'ensemble fiscal (0.05%) et que la subvention allouée au "jardin permaculture" est nettement supérieure.
Les avis exposés par chacun montrent à quel point l'agriculture bio n'est pas appréciée à son juste mérite pour la qualité du sol,de l'eau et de l'air et donc de la qualité du bien être citoyen.Alors pourquoi avoir monté le projet permaculture sans préalablement avoir reconnu qu'il existe déjà à Aubiet, un réel travail environnemental dans le choix de culture bio? ou bien est-il gênant de le reconnaître vis à vis des céréaliers aubiétains présents dans l'électorat de la majorité aubiétaine.
Ce vote revêt-il alors un caractère politique révélateur d'un programme politique incertain?
La pause aoûtienne devrait permettre à la rentrée d'apprécier la quiétude transgénérationnelle de notre cher jardin.